Depuis 2019 : “package recyclable”

Nous expédions chaque année des quintaux de livrets qu’il faut soigneusement emballer pour que vous les receviez en parfait état. Jusqu’en 2018, le film étirable industriel, le scotch en plastique et le papier bulle étaient nos standards d’emballage. Mais que deviennent-ils après réception ? POUBELLE ! C’est à dire “incinérés” ou “enterrés”…, voire emportés par le vent… et l’image de ces mers et océans de plastiques nous sont remontées à la tête. Et si nous étions nous aussi, éditeurs et formateurs, par nos activités – et juste pour quelques heures de transportco-responsables de cette pollution ?

“Après mûres réflexions et documentations dans un contexte qui ne se prête qu’à ça,
nous ne pouvions passer à coté de l’exigence du respect de l’environnement”

Hors de question, donc, de continuer dans cette voie. Nous avons recherché les matériaux issus de la filière “bois/papier” qui pouvaient remplacer ces abominables dérivés du pétrole :

  • Le carton alvéolaire ou papier kraft remplace le papier bulle,
  • Le papier kraft remplace le cellophane (film étirable)
  • Le scotch papier remplace le scotch standard
  • Le papier kraft entourant les livrets permet d’éviter l’utilisation du scotch.
Tous ces matériaux, si ils ne sont pas mis au recyclage par le destinataire, ont un impact de dégradation dans la nature limité

A lire également